CHEZ MUMU Index du Forum   CHEZ MUMU
ici dialogues et échanges assurés en toute courtoisie , zéro tabous tous le monde vous écoutera personne ne restera seul :-)
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
  CHEZ MUMU Index du Forum

 
fibromyalgie

 
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet CHEZ MUMU Index du Forum CHEZ MUMU Maladie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 14:19 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

atteinte de cette pathologie est diagnostiquée depuis peu je suis furieuse !! j'ai très certainement subi un des effets indésirable de l'injection que l'on m'a faite pour soigner mon endométriose !! en France bien sur c'est le silence radio qd a ce cadeau post médicament mais aux usa des études ont été faites et ont prouver qu'il y avait très certainement un lien entre l'injection et la maladie !!! ...
un petit descriptif de mon quotidien




Cette pathologie essentiellement féminine (environ 80 % des cas) est de survenue tardive (après 50 ans), mais il existe des cas avant 35 ans. Les individus atteints de fibromyalgie sont moins nombreux à partir de 70 ans. Plus rarement la fibromyalgie touche également les enfants. Pour certains spécialistes la prévalence de la fibromyalgie atteindrait 20 % de la population.


Les principaux symptômes dont se plaignent les individus atteints de fibromyalgie, en dehors de la douleur, sont un sommeil perturbé, des paresthésies des membres supérieurs (fourmillements), des perturbations psychiques importantes à type de dépression essentiellement, des douleurs à la pression (même légère) de certaines zones précises du corps (points de Yunus), une impression de crispation des mains et une fatigue générale intense. 
De façon générale, le patient atteint de fibromyalgie ressent un malaise se caractérisant par une douleur généralisée associée à une importante fatigue, ou plus précisément un surcroît de fatigue. D'autre part, certaines zones de son corps sont plus sensibles au toucher que d'autres, ce qui l'empêche d'accomplir les tâches inhérentes au quotidien, aggravant du même coup son état psychologique.

La première plainte d'un individu atteint de fibromyalgie est la douleur. Il s'agit soit de douleurs diffuses, soit de douleurs localisées. Les douleurs diffuses se situent globalement dans l'axe du corps, c'est-à-dire qu'elles concernent les régions du cou, des lombes (bas du dos) et des fesses. Les douleurs localisées se situent au niveau du rachis (colonne vertébrale) essentiellement. Une caractéristique typique des douleurs ressenties au cours de la fibromyalgie est leur majoration par le froid, l'anxiété, le stress ou la fatigue. Cette fatigue touche essentiellement les muscles et donne l'impression d'une sensation de noeud ou de brûlure.
Les patients se plaignent également d'une sensation de gonflement dont la localisation varie selon les individus. À cela s'ajoutent d'autres symptômes moins fréquents : il s'agit d'une impression de fourmillements (paresthésies), de chaleur ou au contraire de froid au niveau de la peau, s'associant à une perturbation de la coloration cutanée (ce que l'on appelle des troubles vasomoteurs).

Plus précisément, les patients atteints de fibromyalgie décrivent :
  • Des douleurs durent depuis plusieurs mois en trois endroits différents au moins. La moindre douleur est insupportable, intolérable. Le plus souvent la douleur ne touche pas les mains et les pieds et se situe au niveau du cou, en dessous du crâne (entraînant des céphalées : maux de tête), en arrière, au niveau des épaules (à l'insertion du sus épineux et du trapèze), au niveau des coudes (zone épicondylienne) et au niveau du grand trochanter (apophyse, zone de la partie supérieure du fémur, os unique de la cuisse). Les douleurs qui surviennent spontanément et qui donc ne sont pas déclenchées par la pression du doigt de l'examinateur, sont décrites comme une brûlure, un broiement une raideur, une courbature, etc. Si la douleur est susceptible de débuter dans une seule région comme une épaule par exemple ou encore le cou (rachis cervical), ou le bas du dos (rachis lombaire), cette douleur peut également s'étendre à l'ensemble de l'organisme. Parfois les patients se plaignent de douleurs dans les articulations donnant une impression de gonflement. Pourtant à l'examen les articulations apparaissent normales. Chez certains patients, mais pas tous, on constate une raideur matinale qui s'améliore au cours de la journée mais malheureusement pas pour tout le monde. Parfois les patients ressentent une sensation de froid (contrairement aux autres personnes de leur entourage) ainsi que des phénomènes proches du syndrome de Raynaud (fourmillements des doigts des mains accompagnés d'une coloration blanche de la peau, ou au contraire bleu violette, etc.). Généralement les symptômes sont aggravés par le froid, l'anxiété, le stress, le temps humide, le surmenage, le manque de sommeil, l'insuffisance de repos ou de vacance. Parfois les patients sont améliorés par un temps chaud et ensoleillé.
  • Une sensation de fatigue intense, concernant les muscles dans la majorité des cas. Ceci explique que l'individu atteint de fibromyalgie, se sent harassé, exténué et présente un handicap fonctionnel souvent en inadéquation avec une activité professionnelle.
  • Des troubles cognitifs : il s'agit avant tout de troubles de la mémoire, et pour certains patients des perturbations dans le traitement des informations qui leur arrivent, plus précisément dans la vitesse de traitement de ces informations. Autrement dit, les patients mettent un certain délai pour comprendre ce qui leur est dit. Mais ceci n'est pas vrai pour tous les malades atteints de fibromyalgie.
  • Des paresthésies : il s'agit d'un trouble de la sensibilité, désagréable mais non douloureux, donnant l'impression de palper du coton et pouvant s'accompagner d'une anesthésie (disparition plus ou moins importante de la sensibilité). Le terme habituellement employé est fourmillement.
  • Un peu moins de la moitié des patients présentent une dépression importante (chiffre supérieur à la population générale). Il est impossible de savoir, pour l'instant, si celle-ci est la cause de la fibromyalgie ou sa conséquence. Le plus souvent, des antécédents de dépression sont retrouvés. Il semble néanmoins que la dépression soit une conséquence de la fibromyalgie. En effet, étant donné l'état d'isolement social dans lequel se trouvent les patients, il semble compréhensible qu'ils souffrent d'un syndrome dépressif. Certains examens de laboratoire permettent de dire avec quasi-certitude que la dépression au cours de la fibromyalgie n'est pas organique mais sans doute secondaire (c'est-à-dire provoquée par la fibromyalgie). En effet, au cours de la dépression «classique», certains dosages, comme par exemple celui du cortisol dans les urines, sont perturbés. Au cours de la fibromyalgie, le dosage du cortisol et d'autres tests (test à la dexaméthasone) sont normaux.
  • Au cours de la fibromyalgie on constate très fréquemment, chez certains individus, ce que l'on appelle les altérations fonctionnelles du système nerveux autonome. Il s'agit d'une perturbation du fonctionnement du système nerveux végétatif, le système nerveux qui régule les fonctions automatiques de l'organisme. Ceci se traduit par des anomalies de la circulation cutanée et plus précisément des minuscules vaisseaux de la peau. On constate, en effet, une vasoconstriction c'est-à-dire une diminution du calibre de ces vaisseaux ce qui pourrait éventuellement expliquer, la survenue de certains symptômes plus spécifiques, au cours de la fibromyalgie. Il s'agit d'une piste sérieusement étudiée par des chercheurs brésiliens (enquête menée en 2006), qui ont montré qu'au cours de la fibromyalgie, le système nerveux sympathique et parasympathique étaient perturbés.
Globalement, ce syndrome (c'est-à-dire cet ensemble de symptômes) concernant le dysfonctionnement du système nerveux végétatif porte le nom de dysautonomie.
L'examen clinique, c'est-à-dire l'examen physique, du patient atteint de fibromyalgie montre quelquefois une hyperactivité sympathique du coeur (accélération du rythme cardiaque), entre autres. Étant donné que les perturbations du système nerveux sympathique sont également susceptibles d'entraîner l'apparition d'une mydriase (dilatation de la pupille), d'une augmentation de la pression artérielle, d'un ralentissement du péristaltisme (mouvements intestinaux) et d'une vasoconstriction (dilatation des vaisseaux) périphérique, il est nécessaire de rechercher ces perturbations pour orienter un diagnostic de fibromyalgie. 

Plus intéressant encore, toujours en ce qui concerne les perturbations du système nerveux autonome, la mise en évidence d'une hypotension orthostatique est fréquente chez les individus atteints de fibromyalgie. L'hypotension orthostatique se traduit par une baisse de la tension artérielle quand le patient passe de la position allongée à la position debout. Ce phénomène est facilement mis en évidence en prenant le temps de prendre la tension artérielle chez un individu allongé puis debout, après lui avoir demandé de se lever, le plus rapidement possible. Ce phénomène semble, paradoxalement, diminuer lors du stress.

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Oct - 14:19 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 10:32 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

et voila hier j'ai une cliente que nous avons elle m'a demander de lui faire un courrier avec l'étude Américaine qui prouvait que le traitement que j'ai reçu pour soigner mon endométriose m'avait refiler la fibromyalgie ... une saloperie que doit subir au quotidien sans répit qui bouffe pas mal de ma vie ... je suis très souvent sur les genoux bien je j'aille tjrs au dela de ce que je peux faire !! mes filles mon mari ne sont pas content qd j'en fais trop mais je refuse la maladie .. d'autant que je l'ai reçu très injustement pffff !!! je mettrais + en détail une journée de fibro pour aujourd'hui je met en ligne la lettre fais à la directrice du labo qui fabrique ce poison !!!

bonsoir ,

le nombres d'injections d'énantone reçus , j'ai eu en 2003 1 injection d'énantone 11,25 ml après une opération diagnostiquant une endométriose ! le
chirurgien s'est trompé en rédigeant son ordonnance il a prescrit ce même dosage pour 3 mois ,alors qu'une seule injection aurait suffit mais je ne le
savais pas . j'ai eu une 2 e injections pareil de 11, 25 ml , pour la 3e le pharmacien nous a déconseiller de la faire il nous a dit qu'une normalement
aurait du suffire et que la
cela faisait beaucoup trop . Je n'ai donc pas pris le produit .

Trois années plus tard après une nouvelle intervention pour l'endométriose j'ai eu une autre injection mais cette fois -ci du décapeptyl pareil même
dosage 11,25 ml


Sur internet je suis arrivé au hasard sur un site qui dénonçait un des effets secondaire de ce médicament ! une étude faîte aux États Unies aurait
révélée qu'à la suite de l'injection plusieurs patients pouvait développer une fibromyalgie lors du traitement . Cette fibromyalgie une fois instalée ne
s'en va plus et je suis victime de cet effet secondaire lier au traitement . Je vous fais un copier coller de la notice Américaine dedans vous pourrez
constater que dans notre notice Française beaucoup de ces effets ne sont pas mentionnés .

cordialement Me Guérin


07.02.2008
Manuel Merck (professionnels de santé): effets indésirables de l'Enantone
Effets secondaires de l’Enantone (acétate de leuproréline, l’un des analogues agonistes GnRH), selon le MANUEL MERCK POUR LES PROFESSIONNELS DE
SANTÉ, pour toutes les formes, toutes les indications, chez les enfants puis femmes et hommes adultes. Traduction française des extraits concernant
les effets secondaires. Enantone s'appelle LUPRON aux Etats-Unis, Canada et dans d'autres pays. Nom générique: acétate de leuproréline. Il faut
toujours rappeler que les effets secondaires sont les mêmes pour toute la classe des analogues agonistes GnRH (ou LHRH), à laquelle appartiennent
aussi Décapeptyl, Synarel, Zoladex, Gonapeptyl, Eligard, Lucrin...
Des explications de certains termes médicaux figurent entre parenthèses droites, puisque tout le monde ne comprend pas forcément la terminologie.
Voici les effets secondaires chez les:

« ENFANTS:

2 à 10%
Système nerveux central: douleur (2%)
Dermatologiques: acné (2%), éruption cutanée (2%, incluant l’érythème multiforme), séborrhée (2%)
Génito-urinaires: vaginites (2%), saignement vaginal (2%), écoulement vaginal (2%)
Locaux: réaction au site d’injection (5%)
Moins de 2% [par ordre alphabétique dans l’original en anglais]

Alopécie, odeur corporelle, troubles du col de l’utérus, dysphagie, labilité émotionnelle, épistaxis [= saignement du nez], fièvre, gingivite,
gynécomastie [seins qui poussent chez les hommes], maux de tête, nausée, nervosité, œdème périphérique, trouble de la personnalité, accélération de
la maturation sexuelle, prise de poids, stries cutanés, somnolence, syncope, incontinence urinaire, vasodilatation, vomissements.

ADULTES (la fréquence dépend du dosage et de l’indication)

Cardio-vasculaires: fibrillation atriale, insuffisance cardiaque, thrombose veineuse profonde, œdème, bouffées de chaleur, hypertension, infarctus du
myocarde, œdème périphérique, syncope, tachycardie.

Système nerveux central: pensée anormale, agitation, amnésie, anxiété, frissons, convulsions, démence, dépression, étourdissements, fatigue, fièvre,
maux de tête, insomnie, malaise, douleur, vertiges.

Dermatologiques: Alopécie, ecchymoses, brûlures, cellulite, prurit.

Endocriniens et métaboliques: réduction de la densité osseuse, augmentation de la poitrine, douleurs de poitrine, déshydratation, hirsutisme,
hyperglycémie, hyperlipidémie [= élévation du taux de graisses dans le sang], hyperphosphatémie, baisse de la libido, désordres menstruels, baisse
du taux de potassium.

Gastro-intestinaux: anorexie, appétit augmenté, constipation, diarrhée, sécheresse des membranes muqueuses, dysphagie [= difficulté à avaler],
éructation, hémorragie gastro-intestinale, gingivite, hémorragie des gencives, obstruction intestinale, nausée, ulcère gastrique, vomissements, prise
ou perte de poids.

Génito-urinaires: balanite [= une infection génitale], impotence, nycturie, diminution de la taille du pénis, atrophie des testicules; troubles urinaires
(par exemple urgence mictionnelle, incontinence, rétention urinaire); infection de l’appareil urinaire, vaginite.

Hématologiques: Anémie, baisse du nombre de plaquettes, temps de prothrombine prolongé, nombre de globules blancs augmenté.

Hépatiques: Hépatomégalie [=augmentation du volume du foie], examens [de laboratoire] anormaux de la fonction hépatique.

Locaux: Abcès, réaction au site d’injection.

Neuromusculaires et squelettiques: arthrite, douleur osseuse, crampes dans les jambes, myalgie [= douleur musculaire], paresthésie [=
engourdissements], tremblements, faiblesse.

Rénaux: azote uréique sérique élevé.

Respiratoires: Réaction allergique, dyspnée [= respiration difficile], emphysème, hémoptysie [= cracher du sang], hypoxie [= oxygénation insuffisante
de certains tissus], œdème pulmonaire, embolie pulmonaire.

Divers: odeur corporelle, diaphorèse, syndrome grippal, néoplasie [= changement cellulaire de type tumoral], transpiration nocturne, altération de la
voix.

ENFANTS ET ADULTES : Signalements à la pharmacovigilance:

Réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes [= allergiques générales]; réactions asthmatiques; réduction de la densité osseuse; symptômes de type
fibromyalgique (arthralgie/ myalgie, maux de tête, troubles gastro-intestinaux); pousse des cheveux/poils; troubles auditifs; dysfonction hépatique;
hypotension; indurations au site d’injection; neuropathie périphérique; photosensibilité; apoplexie hypophysaire (collapsus cardio-vasculaire,
altération de l’état mental, ophtalmoplégie [= yeux sortant des orbites], maux de tête abrupte, changements visuels, vomissements); douleur
prostatique; embolie pulmonaire; éruption cutanée; fracture vertébrale / paralysie; symptômes de type ténosynovite [= inflammation du liquide
autour des articulations et tendons]; nodule dans la gorge; taux d’acide urique augmenté; urticaire, baisse du nombre des globules blancs. (...)

Facteur de risque dans la grossesse, catégorie X [= risque majeur]

Etablissez l’absence de grossesse avant le début du traitement et ne prescrivez pas [la leuproréline] à des femmes en âge de se reproduire à moins
qu’elles prennent des mesures contraceptives un mois avant le traitement, pendant le traitement et un mois après le traitement. Apprenez à la
patiente à prendre des mesures contraceptives appropriées [= non hormonales]. (...)

Santé mentale: Effets sur l‘état mental

La dépression est commune; elle [la leuproréline] peut provoquer de la somnolence, des étourdissements, de l’insomnie.“

Mécanisme d’action

(...) La leuproréline peut avoir aussi une action directe sur les testicules et agir par un mécanisme différent, qui n’est pas directement lié à la réduction
du taux sérique de testostérone. (...)

EDUCATION DU PATIENT

(...) Vous pouvez avoir:

une exacerbation de la maladie (douleur osseuse accrue) et une rétention d’urine au début du traitement (d’habitude cela disparaît);
des étourdissements, des maux de tête, léthargie ou évanouissements (tant que vous ne savez pas quelle est votre réaction au médicament, faites
attention quand vous conduisez ou commencez des tâches nécessitant d’être alerte)
des nausées ou vomissements (des repas fréquents peu copieux ou des antalgiques peuvent aider);
des bouffées de chaleur, un afflux de sang, des rougeurs (des vêtements peu épais et un environnement frais peuvent aider);
un gonflement ou des douleurs de poitrine ou une libido réduite.
Signalez [au médecin] si vous avez des battements cardiaques rapides ou irréguliers, des palpitations, des douleurs thoraciques; une incapacité à
uriner ou des changements dans les habitudes urinaires; des nausées ou vomissements persistants; des engourdissements des extrémités; un
gonflement ou des douleurs de poitrine, des difficultés respiratoires ou une rougeur, un gonflement ou des douleurs au site d’injection. (...) »
00:15 Publié dans Effets secondaires Etats-Unis | Lien permanent | Commentaires (2) | Envoyer cette note | Tags : enantone, lupron, effets
indésirables, infarctus, dépression, fibromyalgie, douleurs musculaires


Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 10:38 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

les médecins à qui j'en ai parler bien sur me disent que cela n'a rien à voir !! le kiné aussi !! à l'époque comme j'avais eu un surdosage ( vu ds la lettre ) j'avais contacter le labo qui m'avait certifier que leur produit avait été tester et qu'il n'y avait aucun danger !! aujourd'hui 6 ans après voila ce que j'apprend je énervée car pour de l'argent certain labo n'ont aucun scrupule a commercialiser des produit dangereux tout juste tester et balancer sur le marché !! des milliers de personnes au monde ont reçu de ce traitement et quasiment tous ont eu derrière des effet déplorable !! et quasiment tous sont envoyer chez le psy !!! et quasiment ne sont pas cru !!! et malheur a moi je fais partie de ceux là !!! ...

Revenir en haut
marilyn


Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2009
Messages: 5
Localisation: le kremlin bicetre

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 00:21 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

c est vraiment inadmissible de commercialiser des médicaments qui sont a peine testés,après voila ce qui arrive.franchement faudrait qu ils arrêtent de prendre les gens pour des cons,c est lamentable de voir ca encore en 2009.et de dire aux patients d allés chez le psy,c est pas ca qui va les guérirs.franchement ca me revolte de voir des choses comme ca

Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 02:36 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

mais c hélas la triste réalité y a que le fric qui compte !!! ns verrons ou mènera ce mail car c la directrice en personne qui me l'a demander !!

Revenir en haut
Vanille


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 102
Localisation: Pyrénées Atlantiques

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 18:20 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

 



    J'espère que ton mail aboutira.. C'est vrai que c'est inadmissible de commercialiser des médocs même pas ou à peine testé... C'est vraiment triste de dire que les malades doivent voir un psy de toute façon c'est a chaque fois comme cela...... et j'ai bien connu cela surtout venant de personne doi disant charitable......


Bien des choses  toi Muriel Okay
_________________

Il n'y a ni guerre ni combat qui ne puissent être gagnés à force de courage et de volonté..


Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:26 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

j' avais à l'époque fais aussi un courrier au conseil de l'ordre vu le nombre des effets indésirables que j'avais multiplier du au surdosage !! classé sans suite car au usa il donnait des doses 2 fois supérieur à celle que j'avais reçu !! j''ai été verte qd j'ai lu cette réponse et j'ai refais un courrier ! disant que ns n'étions pas aux usa , mais en France et que j'en avais rien à fiche de ce qu'il se passait la bas !!! que je souffrais bcp et que le médecin au vu de son erreur ne serait pas sanctionner !! un vrai scandale .. celle qui m' répondu m'a dit a quel point elle me comprenait mais que tout n'était pas fini car il garde tous les courriers toutes les plaintes et les ressortent en cas de très grosse fautes !! comme si moi cela n'en n'était pas une !!!! Bannir m'enfin il garde donc les courriers et si le scandale éclate en France il servira à l'éradication totale du médicament mais avant il aura fait combien de victimes ????

la France c'est ça on étouffe les scandales jusqu'au jour ou cela n'est plus possible et comme par miracle plein de gens s'indignent et compatissent alors que moi tout au long de ce traitement et encore maintenant je n'ai rencontré que du mépris ... les gens sont lobotomiser au point de croire que la télé !!! et l'humain lui ne compte pas l'on dirait que ns sommes tout le temps potentiellement menteur !!!! .... et c'est bien dommage ce manque d'empathie et de solidarité que ns n'avons pas entre ns !!!


Revenir en haut
Vanille


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 102
Localisation: Pyrénées Atlantiques

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 08:02 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

 malheureusement tu as raison les gens croient que ce qui se disent aux informations ou autres... En attendant les gens souffrent et ils se heurtent a un mur incompréhension et mépris comme tu dis....

J'espère que très vite ils reconnaitrons que ce médidoc en dangereux et l"enlèvera des ventes.......


Pendant ce temps il y aura d'autres personnes comme toi souffrirons ... Crying or Very sad
_________________

Il n'y a ni guerre ni combat qui ne puissent être gagnés à force de courage et de volonté..


Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 11:42 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

hélas oui !!! espérons juste que cela ne prendra pas 20 ou 30 ans comme le di antalvic , le distilbène et tant d'autres ...

Revenir en haut
Vanille


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 102
Localisation: Pyrénées Atlantiques

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 15:42 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

oh oui j'espère que cela prendra pas autant de temps... 
_________________

Il n'y a ni guerre ni combat qui ne puissent être gagnés à force de courage et de volonté..


Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 13:25 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

Lettre de la part de la fibro
Bonjour ... Mon nom est "FIBROMYALGIE" et je suis une maladie chronique invisible. Je suis maintenant liée à toi pour la vie. Les autres autour de toi ne peuvent pas me voir ni m'entendre, mais TON corps me ressent : - Je peux te faire mal n'importe où et de n'importe quelle façon qui me plaira. - Je peux causer de la douleur sévère ou, si je me sens de bonne humeur, je peux seulement te causer de la douleur sur tout ton corps. Rappelles-toi quand toi et ton énergie était de pair et aviez du plaisir. J'ai pris ton énergie et je t'ai donné de la fatigue. Essaie d'avoir du plaisir maintenant ! J'ai aussi pris ton bon sommeil et à sa place, je t'ai donné un esprit embrouillé. Je peux te faire trembler intérieurement ou te faire avoir froid ou même chaud quand tous les autres se sentent bien. Ah, oui ! Je peux aussi te faire sentir anxieux(e) ou dépressif(ve). Si tu as quelque chose planifiée, ou que tu as hâte d'avoir une bonne journée, aussi, je peux te l'enlever. Tu n'as pas demandé à m'avoir. Je t'ai choisi pour plusieurs raisons : Le virus que tu as déjà eu et que tu ne t'ai jamais débarrassé... ou cet accident d'auto... ou peut être les années d'abus et de traumatisme. Bien, de toute façon, je suis avec toi pour rester ! J'ai su que tu allais voir un médecin qui ne peut pas se débarrasser de moi. Je me roule par terre, en riant. Fais seulement essayer. Tu vas devoir voir plusieurs, plusieurs médecins avant d'en trouver un(e) qui va pouvoir t'aider effectivement. On va te faire prendre des pilules anti-douleurs, des pilules pour dormir, on va aussi te dire que tu souffres d'anxiété ou de dépression. On va même te faire porter une unité TENS, te recommander des massages. On va te dire que si tu dors et que si tu fais bien tes exercices que je vais m'en aller.On va te dire de penser positivement. On va te faire un tâtonnement avec les doigts, une pression sur les points sensibles et le PIRE DE TOUT, on ne te prendra pas au sérieux quand tu vas faire sentir au médecin comment ta vie est débilitante chaque jour. Ta famille, tes amis et ceux qui travaillent avec toi, vont tous t'écouter jusqu'à temps qu'ils soient tannés de t'entendre parler de comment tu te sens et que je suis une maladie débilitante. Quelques-uns d'entre eux vont dire des choses comme : "Ah, tu as seulement une mauvaise journée" Ou "Bien, rappelles-toi, tu ne peux pas faire les mêmes choses qu'il y a vingt ans" N'entendant pas ce que tu avais dit il y a seulement vingt JOURS. D'autres vont commencer à parler derrière ton dos, pendant que tranquillement tu commences à sentir que tu es en train de perdre ta dignité en essayant de leur faire comprendre, spécialement quand tu es dans le milieu d'une conversation avec une personne " Normale " et ne peux pas te rappeler ce que tu étais en train de dire ! Pour conclure, (j'avais espéré garder cette partie en secret), mais je pense que tu as déjà trouvé... que le SEUL endroit où tu vas avoir un certain support et de la compréhension, de traiter avec moi, est avec les autres personnes qui ont la Fibromyalgie ... Excepté pour la minorité d'entre-nous, qui ont le support de leur mari et de leur famille immédiate.

pour tous ceux qui croient que je ne suis pas malade comme l'anesthésiste rencontrée mardi !!! qui m' a dit vs n'êtes pas malade , comme le kiné soit disant spécialiste qui me le répète aussi bien souvent !!! pour tous ceux qui oublie que en + de la fibro je cumul une endométriose !!! pour tous ceux qui ne croit pas à l'enfer que être ma vie au quotidien et qui disaent que ma tête est frappé !! a tous ceux là je dédie cet article et je leur demande de bien vouloir prendre ma place !!!


Revenir en haut
Vanille


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 102
Localisation: Pyrénées Atlantiques

MessagePosté le: Lun 16 Nov - 16:56 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

 peut être quand prenant  "notre place " il finira par comprendre.... Confused
_________________

Il n'y a ni guerre ni combat qui ne puissent être gagnés à force de courage et de volonté..


Revenir en haut
Muriel
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 103

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 00:09 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

et bien je l'espère mais les Français sont bien têtue ils n'aiment que l'on bouscule les choses sans ça 1789 n'aurait jamais été un bain de sang !! ...

Revenir en haut
Vanille


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2009
Messages: 102
Localisation: Pyrénées Atlantiques

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 08:03 (2009)    Sujet du message: fibromyalgie Répondre en citant

c'est malaheueusement vrai... Wink
_________________

Il n'y a ni guerre ni combat qui ne puissent être gagnés à force de courage et de volonté..


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:59 (2018)    Sujet du message: fibromyalgie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet CHEZ MUMU Index du Forum Maladie
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
 
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Egyptian_Theme by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com